Conseils en isolation de grenier


Conseils en isolation de grenier

Aménagés sous la toiture, des combles ayant fait l’objet d’une bonne isolation offrent un confort optimal à l’intérieur de la maison et une économie d’énergie. 30% des déperditions de chaleur au sein de votre maison se font par le grenier. C’est une véritable passoire à calories qui fait grimper votre facture de chauffage. Ci-dessous quelques conseils pour réussir le projet d’isolation thermique ou de rénovation énergétique de votre grenier. 

Choix d’isolation pour combles

Que vos combles soient perdus (non exploitables), aménageables ou habités, vous n’aurez que des avantages à les isoler. Si vos combles ne peuvent pas être aménagés, en raison d’une toiture trop inclinée, il n’est pas nécessaire de chauffer cette partie de la maison. Dans ce cas, vous devez isoler cette pièce en isolant le plancher. Au contraire, si vos combles sont habités, l’isolation peut être réalisée sous les rampants de la toiture. Ces deux cas de figure dépendent de la configuration de votre logement. En conséquence, il est inutile de réaliser une isolation énergétique sous la toiture si vos combles ne sont pas habités.

Technique d’isolation du sol d’un grenier

Si votre grenier sert seulement comme place de rangement, aucun chauffage n’est nécessaire. Dans ce cas, l’isolation par le sol est recommandée. Cette technique empêchera la chaleur venant de l’étage inférieur de s’échapper par la toiture, ce qui diminue le gaspillage d’énergie au sein de votre maison.

Si le sol de votre grenier est en plancher massif, on place dessus les plaques d’isolants, sur lesquelles on peut marcher. On peut également utiliser de la laine de verre mais il faut alors construire une charpente de bois supplémentaire. La laine de roche est placée entre cette charpente et le sol.

Pour le cas où le sol du grenier est en fait une charpente, on installe l’isolation dans les espaces compris entre les poutres. En général, on utilise des rouleaux de laine de verre ou de la mousse polyuréthane. Ensuite, on peut poser du stratifié sur le sol du grenier.

Choix du matériau pour un projet d’isolation ou de rénovation des combles

 matériau pour un projet d’isolation

Laine de bois ou de roche ou de verre, panneaux en polyuréthane… vous avez l’embarras du choix quant au matériau d’isolation thermique des combles. Autrement dit, plusieurs matériaux existent pour l’isolation et/ou la rénovation des combles de votre logement, au sol ou sous le toit :

  • La laine minérale (de roche ou de verre) : matériaux les plus utilisés pour les travaux d’isolation. La laine de roche, ainsi que la laine de verre, présentent une isolation phonique non négligeable. Ce matériau dispose d’une forte résistance. Cependant, ce type d’isolant à tendance à se tasser avec le temps ;
  • La laine végétale (chanvre ou laine de bois) : plus chère que la laine minérale, elle est utilisée surtout pour des raisons écologiques. Néanmoins, ses performances ne sont pas nécessairement plus intéressantes ;
  • Les panneaux de polyuréthane ou polystyrène : pas très répandus sur le marché, ces panneaux ont une épaisseur assez fine, ce qui permet de gagner plus de volume exploitable dans le grenier. Ils ont une bonne étanchéité comme par-vapeur, les procurant ainsi une résistance notable.

La mise en place de ces différents isolants à l’intérieur des combles dépend de leur forme. Les laines minérales et végétales sont présentées sous forme de rouleaux de panneaux semi-rigides ou en vrac, et doivent être placées derrière des ossatures métalliques fixées au mur. Des plaques de plâtre viennent ensuite recouvrir le tout. Les panneaux sont quant à eux vissés directement sur l’ossature de la toiture, ou bien collés sur les murs.

Concernant les performances thermiques de ces différents matériaux, elles dépendent surtout de l’épaisseur de l’isolant installé. Un isolant en rouleau de 300 mm d’épaisseur a une capacité d’isolation thermique comparable à un isolant en panneaux de 240 mm. 

Une autre méthode d’isolation thermique consiste à un soufflage de matériaux isolants sur le sol. Que ce soit de la laine de roche, de verre ou de l’ouate de cellulose, la matière soufflée se répand de manière très homogène. Il faut cependant noter que l’ouate de cellulose est l’isolant biosourcé le plus prisé en matière d’isolation thermique afin d’optimiser la consommation énergétique.

Prix des travaux d’isolation ou de rénovation de l’intérieur de votre grenier

Avant de commencer les travaux d’isolation énergétique de vos combles, vous devez vous renseigner sur les prix auxquels vous devrez faire face. Le prix des travaux d’isolation dépendra surtout du matériau utilisé, de son épaisseur et de la surface à isoler. Le prix dépend aussi de la méthode utilisée : pour l’isolation thermique intérieure de la toiture comptez en moyenne 20 à 50 € par m² sans finition ; pour l’isolation extérieure de la toiture, en moyenne cela vous coûtera 40 à 60 € par m² sans finition également. Si vous comptez faire projeter de la mousse polyuréthane sur le sol de votre grenier, comptez en moyenne 25 à 35 € par m 2.

Pour les prix des matériaux isolants, on trouve déjà de la laine de verre à partir de 10 €/m 2. Avec la mise en place, le prix des travaux commence à 20 €/m 2 . Les panneaux isolants sont disponibles à partir de 12 €/m 2. Si vous ajoutez la pose, le prix est d’environ 25 €/m 2. Quant à la projection de mousse, le coût moyen est de 30 €/m 2.

Naturellement, les prix ne seront pas les mêmes selon que vous effectuiez vos travaux vous-même, ou que vous fassiez appel aux services d’un professionnel d’aménagement de l’intérieur d’une maison.

Avec un professionnel vous aurez la garantie que vos travaux d’isolation seront réalisés correctement avec les bonnes techniques. De plus, les travaux prendront davantage moins de temps. Si vous vous adressez à un artisan ou à une entreprise donnée pour vos travaux d’isolation, on vous proposera un devis qui mentionne entre autres :

  • La liste et le prix des fournitures et du matériau isolant ;
  • Le coût de la main-d’œuvre pour la mise en place des matériaux isolants dans les combles ;
  • Le prix de la dépose et l’évacuation des anciens matériaux d’isolation de vos combles (en cas de rénovation) ;
  • La TVA, qui varie notamment en fonction de la nature des travaux d’isolation que vous effectuez.

Ainsi, au moins 3 devis d’isolation des combles sont à demander auprès des artisans et entreprises différentes, afin de comparer les prestations d’isolation proposées, tout comme les prix d’isolation thermique ainsi que le devis d’un projet d’isolation phonique. 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *